• Whatsapp : l’application favorite des Africains va-t-elle bientôt s’effondrer ?

    Vous n’êtes pas sans avoir appris que le réseau social Whatsapp va bientôt « déconné ». En effet, depuis l’annonce du changement de la politique privée, une grande contestation est d’actualité. Selon les rumeurs, cette décision est une manière de révéler tous les contenus du réseau social. Cela signifierait que les différentes conversations, vidéos, et photos seraient au vu de tous. Il faut dire que cette nouvelle politique n’est pas du tout applaudie ! Pendant que le grand nombre s’indigne de cette initiative, certains ont déjà pris la résolution d’immigrer sur d’autres réseaux sociaux. Ainsi, les nouveaux hôtes de ses internautes sont SIGNAL et TELEGRAM. À ce qu’il paraît, ils offrent une bonne sécurité des données. Il faut ajouter qu’à priori, c’est sur Facebook que les données utilisateurs seront divulguées.

    Cette décision soulève la controverse dans les différents médias. Pendant que certains parlent du sujet dans sa globalité, d’autres s’accentuent sur l’opposition de certaines personnes. D’autres médias ont bien voulu aller plus en détails et faire ressortir tous les aspects du débat. Aucune prise de position n’est observée mis à part celle du richissime Elon Musk. Cependant, Whatsapp va-t-il vraiment divulguer les informations ? En quoi consiste cette nouvelle politique ? La migration sur SIGNAL ou TELEGRAM est-elle la solution adéquate ?

    La débâcle causée par cette annonce de Mark Zuckerberg est assez grande. Initialement, le fondateur de Facebook avait promis maintenir la politique telle qu’elle était. Cependant, le réseau social prend une dimension commerciale. De nombreuses entreprises se servent de ce canal pour atteindre leur clientèle. Pour cette raison, la nouvelle politique de Whatsapp est légitime. Il s’agit donc de trouver un moyen de favoriser les échanges entre fournisseurs et clients. Pour cela, certaines informations clés doivent être accessibles afin qu’un bon ciblage soit fait.

    Il va sans dire que les données personnelles ne sont pas concernées. Par ailleurs, la direction de Whatsapp a notifié que les messages privés ne seront pas touchés. Toutefois, l’imposition de cette règle à une date précise est comme une pilule amère. Surtout en Afrique où il n’y a pas de droits de consommateurs pour nous protéger comme dans l’Union européenne. C’est donc cela qui entraîne une indignation assez forte. Dans ce cas, quelle est la solution adéquate ?

    Toutes les personnes parlent déjà de laisser Whatsapp pour d’autres réseaux sociaux (notamment SIGNAL). Pour dire vrai, une telle opération ne résout pas la situation. Mieux, il ne sert à rien de quitter Whatsapp. C’est une application qui fournit un service complet de communication. Il permet de garder contact avec vos proches. À ce jour, et surtout en Afrique, ce réseau social offre une sécurité des données optimales. Outre cela, il y a le fait qu’il serait prématuré de se prononcer sur l’aptitude des réseaux à protéger nos informations personnelles. Qu’est-ce qui prouve que SIGNAL ou TELEGRAM n’en arriveront pas là aussi ?

    En somme, il serait inconséquent de condamner cette initiative commerciale de Whatsapp. Cela doit même être soutenu, car il s’agit d’un service évolutif. Par contre, les débats qui se font autour soulèvent des questions de concurrence. L’application de cette loi ne sera plus pour le 8 février 2021 comme prévu. On va donc tous devoir attendre pour savoir s’il s’agit d’une opportunité ou un effondrement !




    Publié le 05/02/2021

    Étiquette: Tech

    Je suis Kevin Ahiavee,
    Bienvenue dans l’univers smart !
  • 2 commentaires:

    1. Belle analyse cher ami. D'avsi sur le fait que Whatsapp ne va pas s'éteindre ni en Afrique ni dans le monde. Et pour cause, la dimension commerciale de Whatsapp dépasse d'une année lumière celle de toute autre application de messagerie. C'est le cas d'ailleurs pour toutes les plateformes detenues par Zuckerberg. En outre, en raison de la dématérialisation et de la numérisation accrues en Afrique, soit vous utilisez Whatsapp pour rester au courant des tendances pour acheter, soit vous restez dans votre caverne. Je crois que le choix est vite fait hun. Par ailleurs, la nouvelle politique ne veut pas partager toutes les données privées des gens avec les entreprises. Non, elle veut partager des choses comme le numéro de téléphone pour permettre un SAV bien fournir par les entreprises, la localisation pour savoir d'où le client achète, etc. Les messages privés restent privés. Rien ne change à cr niveau.La majorité de ceux qui migrent vers d'autres ledias sociaux ne savent même pas le vrai fondement de la chose. Dans un mois au plus, ils reviendront tous vers Whatsapp.

      RépondreSupprimer

    DEMANDEZ UN DEVIS GRATUIT MAINTENANT

    Entrepreneur ou particulier saisissez cette occasion pour vous faire une image et pour obtenir plus de notoriété grâce à mes services web de qualité.

    S'abonner

    Abonnez-vous par Email

    ADDRESS

    Cotonou, Bénin

    EMAIL

    contact@kevinahiavee.com
    kksmartdesign@gmail.com

    TELEPHONE

    +229 96 05 15 69

    MOBILE

    +229 96 05 15 69